Charbon : où la France a-t-elle encore des billes ?

Terra Eco, le
Par
Charbon : où la France a-t-elle encore des billes ?
Pas de doute. L'Etat français se retire peu à peu du charbon. Reste 43 centrales en activité à travers le monde. Et quelques projets. La preuve en cartes. La France n'a peut-être plus les deux pieds dans le charbon (comme nous le soutenions en juin 2014), mais elle en a encore au moins un. Certes, des efforts ont été faits. Le 1er mars 2013, François Hollande a interdit à l'Agence française de développement (AFD) de financer, dans les pays du Sud, la construction de centrales à charbon « dès lors (...) - Énergie / France, Energies
Articles qui devraient vous intéresser :

Charbon : comment votre banque investit-elle ?

Terra Eco
Charbon : comment votre banque investit-elle ?
BNP Paribas a beau promettre d'« agir contre le changement climatique », elle est l'établissement français qui met le plus de billes dans la houille à l'étranger. Mais juste devant la Société générale et le Crédit agricole. En partenariat avec le réseau international BankTrack, l'ONG...

Fin du soutien au charbon : la France fera-t-elle volte-face ?

Terra Eco
Fin du soutien au charbon : la France fera-t-elle volte-face ?
Le Premier ministre Manuel Valls l'a assuré : fini, les crédits à l'exportation pour les nouvelles centrales au charbon incapables de stocker leur CO2. Une promesse qui ne date pas d'hier. L'Etat la tiendra-t-elle cette fois ? « Nous supprimerons immédiatement les crédits exports pour tous...

Prix du carbone : la France ciblera ses centrales au charbon

Actu Environnement
Prix du carbone : la France ciblera ses centrales au charbon
Ségolène Royal a reçu le rapport sur le prix du carbone. Elle souhaite que le prix plancher du CO2 vise les centrales au charbon françaises. Pour épargner les centrales au gaz, la taxe sur le charbon pourrait être renforcée.

Conférence environnementale : la France ne subventionnera plus le charbon

Terra Eco
no preview
Ce jeudi, le président Hollande a annoncé la fin des crédits à l'exportation pour le charbon. Car si elle est insignifiante dans l'Hexagone, la filière se développait jusqu'ici à l'étranger avec de l'argent bleu-blanc-rouge.