La « révolution climatique » ne sera pas bourgétisée

Terra Eco, le
Par
La « révolution climatique » ne sera pas bourgétisée
Non, 2015 ne sera pas un 1789 du changement climatique. Alors, pour renverser le régime en place, « rassemblons-nous, manifestons-nous, enchaînons-nous » plaide l'économiste Maxime Combes. Maxime Combes est économiste, membre d'Attac France et auteur de Sortons de l'âge des fossiles (Seuil, 2015). « C'est à Paris qu'est née la Révolution française, elle a changé le destin du monde. Faisons en sorte que dans deux cents ans, on puisse dire, c'est à Paris qu'il y a eu la révolution climatique. » Ainsi (...) - Opinion / Monde, Climat, Tribune COP21
Articles qui devraient vous intéresser :

La révolution mobile en Afrique

Ecolo info
La révolution mobile en Afrique
La révolution du téléphone portable fait son chemin en Occident mais elle n’est rien comparée à la révolution que cette technologie apporte en Afrique. Loin des clichés, le taux de pénétration du mobile en Afrique est de 65% fin 2011, et il dépasse même les 100% dans certains pays...

L'Egypte se bat pour sauvegarder la mémoire de sa révolution

France Info
L'Egypte se bat pour sauvegarder la mémoire de sa révolution
L'Egypte est secouée par de nombreux soubresauts depuis la révolution, il y a presque trois ans. Ce mardi matin encore un troisième "activiste historique" a été arrêté chez lui. Dans cette agitation, la mémoire collective se perd petit à petit au profit du pouvoir.

Les maladies chroniques forceront une «révolution de la santé»

Le Devoir
Les maladies chroniques forceront une «révolution de la santé»
«On a besoin d’une révolution de la santé. » Voilà ce...

Réchauffement : une révolution économique est nécessaire

Le Monde
Réchauffement : une révolution économique est nécessaire
Le troisième volet du rapport du GIEC sur l'atténuation du changement climatique, présenté dimanche à Berlin, presse les gouvernements d'agir sans délai.