Algues vertes : après la mort d'un cheval en 2009, la responsabilité de l'Etat reconnue

Le Monde, le
Algues vertes : après la mort d'un cheval en 2009, la responsabilité de l'Etat reconnue
La justice a donné raison au propriétaire d'un cheval, mort sur une place des Côtes d'Armor à cause des algues vertes en décomposition pendant l'été 2009.
Articles qui devraient vous intéresser :

La responsabilité de l'Etat reconnue dans la mort d'un cheval due aux algues vertes

Liberation
La responsabilité de l'Etat reconnue dans la mort d'un cheval due aux algues vertes
Des gaz émanant d'algues vertes en décomposition avaient causé la mort d'un équidé, en 2009 dans les Côtes d'Armor.

Algues vertes : l’Etat jugé responsable de la mort d'un cheval

LeJDD
Algues vertes : l’Etat jugé responsable de la mort d'un cheval
La cour administrative d'appel de Nantes a reconnu lundi la responsabilité de l'État après la mort d'un cheval, due à des algues vertes en...

VIDEO. Algues vertes : l'Etat reconnu responsable après le décès d'un cheval

Le Parisien
VIDEO. Algues vertes : l'Etat reconnu responsable après le décès d'un cheval
La cour administrative d'appel de Nantes a reconnu ce lundi la responsabilité de l'Etat après la mort d'un cheval. L'animal était décédé durant l'été 2009 à la suite d'une intoxication liée à la...

L’Etat responsable des décès d’animaux dus aux algues vertes

Science et Vie
L’Etat responsable des décès d’animaux dus aux algues vertes
Une plage bretonne couverte d’algues vertes / Ph. Ludo29880 via Flickr – CC BY SA 2.0 Pour la première fois, la justice a reconnu la responsabilité de l’Etat français dans les conséquences sanitaires de la prolifération des algues vertes sur les côtes. La cour administrative...