L'agence européenne de sécurité des aliments réévalue la toxicité du bisphénol A

Le Monde, le
L'agence européenne de sécurité des aliments réévalue la toxicité du bisphénol A
La dose journalière admissible de ce perturbateur endocrinien a été provisoirement divisée par dix, mais reste entre 1 000 et 2 000 fois supérieure à celle qui peut être dérivée des travaux de l'agence sanitaire française.
Articles qui devraient vous intéresser :

Dangereux le Bisphénol A ? Oui mais non peut-être…

L'avenir
Dangereux le Bisphénol A ? Oui mais non peut-être…
L’exposition au Bisphénol A (BPA) «aux niveaux actuels» «ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs», même si de nombreux doutes restent à tirer au clair, a tranché ce mercredi l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments, dans un rapport très attendu. De...

L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première

Le Nouvel Observateur
L’Europe reconnaît le danger d’un perturbateur endocrinien, le bisphénol A. Une première
Le bisphénol A est qualifié de "substance très préoccupante" par une agence européenne. C’est la première fois qu’un  produit est reconnu comme dangereux pour le système hormonal humain.

Les bisphénols alternatifs sont aussi nocifs pour la fertilité masculine

Actu Environnement
Les bisphénols alternatifs sont aussi nocifs pour la fertilité masculine
Les deux substituts au Bisphénol A - le Bisphénol S (BPS) et le Bisphénol F (BPF) - ont le "même effet négatif sur le testicule foetal humain", selon une étude de l'Inserm et du CEA.

Danger du glyphosate : des députés recourent à la justice européenne pour obtenir la transparence

Le Monde
Danger du glyphosate : des députés recourent à la justice européenne pour obtenir la transparence
Quatre eurodéputés écologistes veulent contraindre l’Agence européenne de sécurité des aliments à rendre publiques les études sur lesquelles elle se fonde pour autoriser l’herbicide.