Un cas suspect d’Ebola fait fermer un hôpital au Zimbabwe

L'avenir, le
Un cas suspect d’Ebola fait fermer un hôpital au Zimbabwe
Les autorités sanitaires de la capitale du Zimbabwe ont ordonné jeudi la fermeture d’un hôpital à Harare pour isoler un patient soumis à un test d’Ebola, a déclaré un haut responsable de la santé.
Articles qui devraient vous intéresser :

Cas suspect d'Ebola : une infirmière confinée dans un hôpital près de Paris

Le Figaro
Cas suspect d'Ebola : une infirmière confinée dans un hôpital près de Paris
Des premiers tests opérés sur cette infirmière admise à l'hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, près de Paris, sont «négatifs». Ils doivent encore être confirmés.

«Un hôpital sur quatre peut fermer sans problème»

L'avenir
«Un hôpital sur quatre peut fermer sans problème»
«Un hôpital sur quatre peut fermer sans que cela n’affecte les prestations de santé ou l’accessibilité aux soins», estime le président de la Mutualité chrétienne (MC) Luc Van Gorp.

Un hôpital parisien prêt à accueillir des cas d'Ebola

Le Monde
Un hôpital parisien prêt à accueillir des cas d'Ebola
L'hôpital Bichat, à Paris, met en place des mesures draconiennes pour recevoir d'éventuels malades porteurs du virus Ebola.

Le Zimbabwe demande l’extradition de l’Américain qui a tué le lion Cecil

Le Devoir
Le Zimbabwe demande l’extradition de l’Américain qui a tué le lion Cecil
Harare, Zimbabwe -- La ministre de l'Environnement, de l'Eau et du Climat du Zimbabwe annonce que...