Le cancer plus souvent dû à un «manque de chance» qu’à des causes génétiques

L'avenir, le
Le cancer plus souvent dû à un «manque de chance» qu’à des causes génétiques
Le cancer est souvent dû à un «manque de chance» qui voit des mutations aléatoires se produire dans le processus de division des cellules, plutôt qu’à des causes génétiques ou à un environnement défavorable, selon des chercheurs américains jeudi.
Articles qui devraient vous intéresser :

Cancer : à qui sont destinés les tests génétiques ?

Le Figaro
Cancer : à qui sont destinés les tests génétiques ?
En France, le dépistage des prédispositions génétiques à certaines tumeurs est assuré par une centaine de consultations.

Cancer du sein: des découvertes génétiques qui pourraient aboutir à de nouveaux traitements

L'avenir
Cancer du sein: des découvertes génétiques qui pourraient aboutir à de nouveaux traitements
Des chercheurs ont annoncé avoir découvert pratiquement toutes les anomalies génétiques à l’origine des cancers du sein, une «avancée» qui pourrait permettre de développer de nouveaux traitements plus efficaces contre cette maladie, selon une étude publiée dans la revue britannique...

Cancer du sein : le risque du «gène Angelina Jolie» enfin calculé

Le Figaro
Cancer du sein : le risque du «gène Angelina Jolie» enfin calculé
Le risque de cancer du sein ou de l’ovaire augmente considérablement, bien avant 50 ans, pour les femmes qui portent certaines mutations génétiques BRCA1 ou BRCA2.

1 cancer sur 3 est lié à une mauvaise alimentation

Bio à la Une
1 cancer sur 3 est lié à une mauvaise alimentation
1 cancer sur 3 est lié à une mauvaise alimentation Il est bon d’être positif, ne serait-ce que pour montrer l’exemple. De nos jours, les sciences et les consciences évoluent. Nous savons que certaines habitudes de vie diminuent les risques de développer un cancer, quand...