La technologie 3D offre une nouvelle vie aux amputés en Ouganda

L'avenir, le
La technologie 3D offre une nouvelle vie aux amputés en Ouganda
Il y a trois ans, Jesse Ayebazibwe a été amputé de la jambe droite après avoir été renversé par un camion en rentrant de l’école. Depuis, la technologie 3D a permis au garçon de neuf ans d’avoir une vie presque normale.
Articles qui devraient vous intéresser :

Ouganda: l'impression 3D offre une nouvelle vie aux amputés

L'express
no preview
En Ouganda, l'impression en 3D permet de fabriquer des prothèses beaucoup plus vite qu'avant. L'ancienne méthode du moule en plâtre prenait environ une semaine. L'impression en 3D prend une journée et le patient peut utiliser sa prothèse immédiatement.

Une peau artificielle qui reproduit la sensation du toucher

L'express
no preview
Cette technologie, à ses premiers stades de développement, pourrait améliorer le contrôle des prothèses pour les amputés.

Une prothèse "sensible" pour changer le quotidien des amputés

L'express
no preview
C'est une première mondiale: un Autrichien privé d'une jambe porte une prothèse recréant la sensibilité d'un véritable membre et offrant un espoir contre les douleurs fantômes dont souffrent beaucoup d'amputés.

L’UCL et la VUB participent à un projet de « jambes bioniques » pour amputés transfémoraux

L'avenir
L’UCL et la VUB participent à un projet de « jambes bioniques » pour amputés transfémoraux
Deux universités belges, l’UCL et la VUB, ont participé au projet de «jambe bionique» de l’école supérieure Sant’Anna de Pise. L’objectif du projet? Améliorer les conditions de vie des amputés transfémoraux.