L'Inde reconnaît les dauphins comme des "personnes non humaines" et interdit les delphinariums

Notre Planète, le
L'Inde reconnaît les dauphins comme des 'personnes non humaines' et interdit les delphinariums
Le gouvernement indien vient d'adopter une loi conférant aux dauphins le statut de « personnes non humaines ». Ils ne pourront donc plus être maintenus captifs, ce qui met un terme à la présence des delphinariums dans le pays...
Articles qui devraient vous intéresser :

La fronde des delphinariums, menacés de disparition

Le Monde
La fronde des delphinariums, menacés de disparition
Les trois parcs français cherchent comment dénoncer l’arrêté de Ségolène Royal qui interdit la reproduction des dauphins et des orques en captivité.

Alpes-maritimes : la fin des bébés dauphins au Marineland d'Antibes ?

Le Parisien
Alpes-maritimes : la fin des bébés dauphins au Marineland d'Antibes ?
Les delphinariums sont-ils menacés de fermeture ? C'est ce que redoutent les parcs animaliers aquatiques. A Marineland, à Antibes (Alpes-Maritimes), le plus grand d'Europe (11 dauphins et 4 orques), l'arrêté...

La captivité des dauphins et des orques sera à terme interdite en France

Le Monde
La captivité des dauphins et des orques sera à terme interdite en France
Un arrêté publié contre toute attente samedi au « Journal officiel » interdit la reproduction des orques et des dauphins détenus en France.

Souffrance animale : va-t-on vers la fin des delphinariums ?

Le Parisien
Souffrance animale : va-t-on vers la fin des delphinariums ?
Mais quand les dauphins vont-ils pouvoir enfin respirer ? Au bout de vingt mois de discussions, le très attendu arrêté sur «les règles de fonctionnement des établissements détenant des cétacés» attend...