Le traitement des déchets informatiques est-il conforme à la loi ?

GreenIT.fr, le
Par
#Matériel #DEEE #loi #retour d'expérience #témoignage
Le traitement des déchets informatiques est-il conforme à la loi ?
Témoignage édifiant d'un établissement d'enseignement supérieur et de recherche.
Articles qui devraient vous intéresser :

Comment l'Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons « humanitaires »

Notre Planète
Comment l'Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons « humanitaires »
Chaque Français produit 20 kg de déchets électriques et électroniques par an ! Que deviennent notamment nos millions de téléphones, d'ordinateurs ou de tablettes devenus obsolètes ? Une partie de ces équipements électroniques est collectée par une filière de traitement des déchets. Un...

Un plan de gestion des déchets peut exclure certains projets d'installation de traitement du territoire

Actu Environnement
Un plan de gestion des déchets peut exclure certains projets d'installation de traitement du territoire
Un plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux peut ne pas valider tous les projets d'unités de traitement. Quant au préfet, il peut refuser d'autoriser un projet de TMB sur la base de la loi de transition énergétique.

RecyPack : le premier pack DEEE compensé

GreenIT.fr
RecyPack : le premier pack DEEE compensé
Déchets électroniques. L’entreprise Ecorec propose un service de collecte et de traitement de déchets électriques et électroniques qui privilégie le réemploi. Les émissions de gaz à effet de serre associées au traitement sont également compensées. Une première. Lire la suite

1% déchets : les collectivités appelées à contribuer à la gestion des déchets à l'international

Actu Environnement
1% déchets : les collectivités appelées à contribuer à la gestion des déchets à l'international
La loi du 7 juillet 2014 relative à la politique de développement et de solidarité internationale autorise les collectivités locales, compétentes en matière de collecte et de traitement des déchets des ménages, à affecter jusqu'à 1% des ressources...