Des protocoles pour faire valoir les savoirs traditionnels face à la biopiraterie

Actu Environnement, le
Par
#Nature / Ecologie
Des protocoles pour faire valoir les savoirs traditionnels face à la biopiraterie
Les peuples autochtones et les communautés locales ont un rôle crucial dans la conservation de la biodiversité, exploitée sans leur consentement. Zoom sur les moyens de protéger ces patrimoines bioculturels et faire reconnaître les droits coutumiers.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le projet de loi sur la biodiversité entend faire reconnaître les savoirs traditionnels

Actu Environnement
Le projet de loi sur la biodiversité entend faire reconnaître les savoirs traditionnels
Examiné à partir du 16 mars par l'Assemblée nationale, le projet de loi relatif à la biodiversité comporte un volet consacré à l'application du protocole de Nagoya sur l'accès aux ressources génétiques et le partage des avantages découlant de leur...

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?

Terra Eco
Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?
Le protocole de Nagoya, entré en vigueur ce dimanche, doit empêcher le vol des savoirs ancestraux par les industriels. Plongée dans nos placards pour un inventaire, non exhaustif, des produits déjà pillés. Aux quatre coins de la planète, les biopirates prospectent. Dans les zones assez...

Révoltons-nous contre le fromage aseptisé !

Le Monde
Révoltons-nous contre le fromage aseptisé !
L'agence américaine de l'alimentation a dû reculer face aux producteurs traditionnels qui affinent leurs fromages. Les temps changent.

Electrique à prolongateur d’autonomie : où en sont les constructeurs ?

Automobile Propre
Electrique à prolongateur d’autonomie : où en sont les constructeurs ?
L'électrique à prolongateur d'autonomie possède de solides atouts à faire valoir face au 100 % électrique... mais cela suffira-t-il ?