Pêche en eaux profondes : les subtiles mensonges d'Intermarché

Bio à la Une, le
Par
Pêche en eaux profondes : les subtiles mensonges d'Intermarché
Crédit photo : Ouest France L'association Bloom qui défend les ressources marines épingle Intermarché pour ses pratiques de pêche et son hypocrisie en la matière. Le distributeur, qui s'était engagé à promouvoir une pêche durable continue d'encourager les pêcheries industrielles et destructrices. Ils étaient près de 900 000 signataires à demander l’interdiction du chalutage profond pour les compagnies européennes en novembre 2013. Une contestation orchestrée par Bloom, organisation pour la préservation des milieux marins, et rendue virale par la dessinatrice Pénélope Bagieu et sa BD édifiante sur les conséquences du chalutage en eaux profondes. Une mobilisation de taille, mais pas suffisante, puisque le Parlement européen - et notamment la...
Articles qui devraient vous intéresser :

Pêche en eaux profondes : vingt ans de galères décortiqués

Terra Eco
Pêche en eaux profondes : vingt ans de galères décortiqués
Le Parlement a tranché : il n'y aura pas pour le moment d'interdiction de la pêche en eaux profondes. Retour sur vingt ans de rebondissements. Ce mardi 10 décembre, les députés européens ont voté contre l'interdiction stricte de la pêche en eaux profondes – réclamée par les ONG – mais...

Pêche en eaux profondes : le Parlement européen maintient l'autorisation

Le Parisien
Pêche en eaux profondes : le Parlement européen maintient l'autorisation
L'immense succès sur la toile de la BD de la bloggueuse Pénélope Bagieu n'y aura finalement rien fait. Malgré la grande mobilisation contre la pêche en eaux profondes, les élus européens ont rejeté...

Le Parlement européen n'interdit pas la pêche en eaux profondes

France Info
Le Parlement européen n'interdit pas la pêche en eaux profondes
Le Parlement européen s'est prononcé ce mardi contre l'interdiction de la pêche en eaux profondes pour les navires utilisant des chaluts ou des filets maillants de fond. Une décision prise tout en demandant une réglementation accrue de cette technique. 

Bloom se paye à nouveau les pêcheurs d'Intermarché

Terra Eco
Bloom se paye à nouveau les pêcheurs d'Intermarché
La flotte du groupe, pointée du doigt parce qu'elle pratique la pêche en eaux profondes, lorgne sur le label MSC (Marine Stewardship Council). Encore loin d'être certifiée durable, sa démarche fait bondir les associations. Bloom s'insurge. L'association de préservation marine qui s'est...