Des guides post-catastrophe pour les particuliers, les acteurs économiques et les collectivités

Actu Environnement, le
Par
#Gestion des risques
Des guides post-catastrophe pour les particuliers, les acteurs économiques et les collectivités
Le Groupement d'Expertise et d'Intervention Déchets post-catastrophe (Geide post-catastrophe) vient de publier 3 guides pour la gestion post-catastrophe dans le cas d'inondations, de séismes, de cyclones, de feux de forêt ou d'incendies industriels. Le contenu de chaque guide est personnalisé en fon...
Articles qui devraient vous intéresser :

Après Fukushima, l'IRSN voudrait limiter les évacuations post-catastrophe

Actu Environnement
Après Fukushima, l'IRSN voudrait limiter les évacuations post-catastrophe
L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire propose de modifier la doctrine post-catastrophe pour limiter les déplacements de population. Nourries de l'expérience japonaise, ces propositions sont contestées.

Nous mettons au point un indicateur mesurant l'impact des acteurs économiques sur la biodiversité

Actu Environnement
Nous mettons au point un indicateur mesurant l'impact des acteurs économiques sur la biodiversité
CDC Biodiversité propose une méthode de notation de l'impact des acteurs économiques sur la biodiversité dénommée Global Biodiversity Score. Son président, Laurent Piermont, explique la genèse et l'ambition de cet outil.

L'Insee publie 170 pages de données sur les acteurs économiques et l'environnement

Actu Environnement
L'Insee publie 170 pages de données sur les acteurs économiques et l'environnement
L'Insee publie pour la première fois un ouvrage sur les acteurs économiques et l'environnement. En tout, 28 fiches thématiques font le point sur les indicateurs de l'environnement, notamment l'agriculture bio et la facture énergétique des logement...

Glyphosate : les collectivités qui se passent de l’herbicide

Le Monde
Glyphosate : les collectivités qui se passent de l’herbicide
Des distributeurs le retirent déjà de leurs rayons. Après les collectivités, qui n’ont plus le droit d’utiliser des produits phytopharmaceutiques, les particuliers devront y renoncer à partir de 2019.