Crise socio-écologique et défis environnementaux au Sénégal

Notre Planète, le
Crise socio-écologique et défis environnementaux au Sénégal
Au Sénégal la crise socio écologique est devenue aigue et a atteint un niveau sans précédent. Elle se manifeste à travers toutes les strates du développement du plus niveau de responsabilités de l'Etat jusqu'aux populations par des problèmes environnementaux dont l'assainissement, la déforestation, le changement climatique…. Crise socio écologique et problématique environnementale au Sénégal
Articles qui devraient vous intéresser :

Les causes de la déforestation dans le nord du Sénégal

Notre Planète
Les causes de la déforestation dans le nord du Sénégal
La zone sahélienne de façon générale, mais la vallée du fleuve Sénégal particulièrement se dégrade, s'appauvrit, bref se désertifie. Cette crise de désertification n'est pas un fait nouveau. Le phénomène a dû commencé il y a 30 à 35 ans et s'est aggravé par l'arrivée des peuls...

Infrastructures de transport : les évaluations socio-économiques négligent certains enjeux environnementaux

Actu Environnement
Infrastructures de transport : les évaluations socio-économiques négligent certains enjeux environnementaux
Les évaluations socio-économiques des projets d'infrastructures de transport devraient améliorer leur prise en compte des gaz à effet de serre, de la pollution de l'air, du bruit ou de la biodiversité selon une note de l'Autorité environnementale.

Les monnaies complémentaires, un nouvel outil pour la transition écologique ?

Actu Environnement
Les monnaies complémentaires, un nouvel outil pour la transition écologique ?
Encore méconnues, les monnaies complémentaires pourraient constituer une alternative aux limites du circuit monétaire classique et une réponse aux défis de la transition écologique. Détails avec Thomas Binet de la Fabrique écologique.

La Grande Muraille verte trace doucement son chemin au Sénégal

Le Monde
La Grande Muraille verte trace doucement son chemin au Sénégal
Depuis le lancement du projet en 2008, 40 000 hectares ont été reboisés sur les 800 000 que le Sénégal s’est fixé de restaurer pour prendre sa part du projet qui s’étend de la Gambie à Djibouti.