Allan contre le gène du cancer du côlon

L'express, le
Ce garçon de 11 ans échappera au cancer du côlon qui frappe sa famille depuis plusieurs générations. Les progrès conjugués de la génétique et de l'imagerie médicale ont vaincu la forme héréditaire de cette maladie. Et levé enfin la malédiction.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le cancer du côlon tue moins qu’il y a 20 ans

L'avenir
Le cancer du côlon tue moins qu’il y a 20 ans
Le cancer du côlon fait près d’un tiers de victimes en moins qu’il y a une vingtaine d’années en Belgique, soit environ 1.000 hommes et 800 femmes qui ne succombent plus à la maladie.

L’aspirine réduirait de 19 % le risque de cancer du côlon

L'avenir
L’aspirine réduirait de 19 % le risque de cancer du côlon
Une nouvelle étude américaine suggère que l’usage de l’aspirine pourrait être un complément aux bienfaits de la coloscopie pour prévenir le cancer du côlon et toutes les formes de tumeurs gastro-intestinales.

Un gène défectueux en cause dans le cancer de l’ovaire

L'avenir
Un gène défectueux en cause dans le cancer de l’ovaire
Les femmes, porteuses d’une anomalie sur le gène BRIP1, ont trois fois plus de risque de développer un cancer de l’ovaire que les autres, selon une étude publiée mardi.

Cancer du sein : un autre gène à surveiller

Le Figaro
Cancer du sein : un autre gène à surveiller
Des anomalies sur le gène PALB2 multiplient par 3 à 6 le risque de tumeur.