L'élection de Donald Tusk fragilise la position climat de l'UE

Actu Environnement, le
Par
#Climat
L'élection de Donald Tusk fragilise la position climat de l'UE
L'élection de Tusk à la tête du Conseil européen s'est assortie de pressions sur l'engagement polonnais sur le climat. Le Paquet climat 2030 devrait être adopté avant l'arrivée du nouveau président, plus motivé par l'UE énergétique que par le climat.
Articles qui devraient vous intéresser :

Climat : John Kerry se veut rassurant, malgré l’élection de Trump

Le Devoir
Climat : John Kerry se veut rassurant, malgré l’élection de Trump
Le secrétaire d’État américain John Kerry a voulu rassurer la communauté internationale mercredi à la conférence de l’ONU sur le climat, au Maroc, en affirmant que les États-Unis atteindraient bel et bien leurs objectifs de réductions de gaz à effet de serre, malgré l’élection du...

Ilulissat, capitale de la diplomatie climatique

Le Monde
Ilulissat, capitale de la diplomatie climatique
La troisième ville du Groenland a reçu la visite, les 17 et 18 mai, de Donald Tusk, président du Conseil européen, venu observer les conséquences du changement climatique.

L’élection de Trump donnerait de l’étoffe au Québec

Le Devoir
L’élection de Trump donnerait de l’étoffe au Québec
L'élection de Donald Trump donne de l'importance au Québec dans la lutte contre les changements...

Climat : les négociateurs bouclent une COP22 bousculée par Trump

Le Devoir
Climat : les négociateurs bouclent une COP22 bousculée par Trump
Les négociateurs de près de 190 pays mettaient un point final vendredi à Marrakech à la 22e conférence de l’ONU sur le climat, sans progrès spectaculaires, mais en ayant réaffirmé sa détermination à appliquer l’accord de Paris malgré l’incertitude créée par l’élection du...