Pesticides : le pollué finit toujours par payer

Terra Eco, le
Par
Pesticides : le pollué finit toujours par payer
[ARCHIVE] Apiculteur, agriculteur bio, riverains... chaque année des centaines de personnes sont victimes de pollutions aux pesticides. Mais il est très difficile, notamment pour les particuliers, d'être reconnu comme victime, et d'obtenir des dédommagements.
Articles qui devraient vous intéresser :

VIDEO. Bretagne : l'impressionnant sauvetage d'un couple emporté par les vagues

Le Parisien
VIDEO. Bretagne : l'impressionnant sauvetage d'un couple emporté par les vagues
Heureusement, tout finit bien mais ce couple de septuagénaires a bien failli payer de sa vie son imprudence. L'alerte de tempête et de vagues submertion avait pourtant été largement donnée quand, lundi,...

Un lac indien est si pollué qu'il prend feu

Le Monde
no preview
Le lac de Bellandur, à Bangalore, en Inde, est tellement pollué que la mousse toxique qui le recouvre a pris feu.

Lire notre dossier d'actu "De l'écotaxe poids lourds au péage de transit"

Actu Environnement
Lire notre dossier d'actu 'De l'écotaxe poids lourds au péage de transit'
Envisagée dans le cadre du Grenelle de l'Environnement pour une entrée en vigueur en 2011 afin de "faire payer" aux utilisateurs du transport routier les impacts environnementaux induits par ce mode de transport, l'écotaxe poids lourds n'en finit ...

Le saumon frais non bio est-il moins pollué que le bio?

L'express
Le saumon frais non bio est-il moins pollué que le bio?
Selon les analyses de 60 Millions de consommateurs, le saumon non-bio n'est pas si toxique alors que le saumon bio présente des traces de contamination de métaux, dioxines, PCB ou pesticides. En cause: l'alimentation des poissons.